Simulation de bourse

Connexion espace membre

Pas encore membre ? Actuellement 183 traders connectés. Qui est en ligne ?




Vous n'êtes pas connecté.

#1 03-03-18 09:34:31

Krach Boursier

Prochain krach boursier en vue ? !

Bonjour,

Il va falloir s'y préparer !
La hausse continue (voir les graphiques depuis 2012) ne peut, techniquement, pas se poursuivre sans un sérieux repli. Si de surcroît des fonds se positionnent short on pourrait connaître des situations périlleuses.

https://www.ft.com/stream/94ca85a8-68ed … bee441e365

"Ray Dalio, connu pour avoir anticipé la crise de 2008, vient de miser 22 milliards de dollars sur un krach dans les 12 à 18 prochains mois. "

En clair il s'est mis en vad, entre autres, sur des valeurs européennes.

On ne peut rien garantir.
C'est cela la Bourse......les arbres ne poussent pas jusqu'au ciel !

Bonne journée

    wheelchair

Hors ligne

 

#2 05-03-18 13:27:10

Re: Krach Boursier

A mon avis c'est bien parti pour...
En plus notre amis Donald œuvre bien pour donner du mouvement aux différentes bourses.

Je prône l'incertitude.
Pratiquement toutes mes positions sont en échec depuis quelques semaines, mais je ne suis qu'une référence pour moi-même. wink

Hors ligne

 

#3 05-03-18 14:09:43

Re: Krach Boursier

Bien entendu il ne faudrait pas rentrer dans un schéma de panique.
A mon humble avis, pour en avoir vécu quelques unes et pris une claque mémorable en 2000 avec la bulle internet, je pense qu' il serait plus prudent de ne pas perdre de vue qu'un krach est toujours sous jacent, quoique puisse être l'état apparent du marché, les commentaires dithyrambiques des conseillers financiers et les contredits euphoriques des forums.

Se laisser aller dans une douce torpeur, endormi par des gains latents, me paraît être suicidaire.

Je partage votre avis quant à Donald il est loin d'être en symbiose avec les  sympathiques personnages de la maison Disney .....mais, lui aussi, pourrait perdre des plumes de canard !

    wheelchair

ps : c'est une des raisons pour lesquelles je cherche un brooker qui peut fournir des possibilités de 'vad' à bon compte  avec des faibles frais  !!    redbull

Hors ligne

 

#4 17-05-18 20:00:36

Re: Krach Boursier

Aujourd'hui DJ va pas bien. Il nous a laissé un bébé formé du 14 et 15 mai par 2 gaps à l'ouverture haussier et, en suite, baissier.... probablement, c'est un signal d'une correction pour les autres indices. Demain matin on va voir une réaction de la part Nikkei. A propos,  à la fin de séance du 17 mai il a commencé faire une correction.

Hors ligne

 

#5 18-05-18 08:21:28

Re: Krach Boursier

PRADES999 a écrit:

Bonne idée de relancer le sujet.

Je viens seulement de passer dans le positif pour cette année, il m'a fallut plus de 5 mois...
J'en conclu que je n'ai la capacité à passer positivement une période d'incertitude, ma petite performance se limite au trend (constat établi par un fidèle BM dans un post précédent).
J'arrive globalement à tirer du positif sur un trend haussier avec des règles décisionnelles primaires. De toute façon je ne peux pas consacrer des heures de travail d'analyse pour prendre des positions et pas question de suivre le portefeuille de quelqu'un car rien ne garanti que je pourrais le suivre tout le temps.

Je sais maintenant que je dois prendre du recul en période incertitude ou de crise.

[Au passage merci Boursematch, donc nominativement Thomas, pour me permettre de constater cela sans risque au réel.]

------

Besoin de regards expérimentés.
   - Pouvons-nous considérer cette période comme un krach boursier ?
   - Est-ce terminé ?

Hors ligne

 

#6 19-05-18 08:56:35

Re: Krach Boursier

Bonjour,

A mon avis nous ne sommes pas encore en période de retournement avéré.
Il est exact que le DJI est incertain. Son support le plus proche est dans la zone des 23.500, il y a encore de la marge. Le DJI est un paramètre indispensable pour toutes études sérieuses. Tout à fait d'accord qu'il doit être à surveiller en priorité.....ainsi que les indices asiatiques.

Mais, comme toujours en Bourse (réel) il faut être prudent dans ses engagements et avoir la possibilité de se retirer très rapidement, car cela peut aller très vite.
Par effet mécanique la baisse entraîne la baisse.

Je pense qu'il faut surveiller tous mouvements erratiques des bancaires qui sont engagées sur le marché. C'est un paramètre qui me paraît être déterminant et qui est conduit par leurs engagements.

Les inquiétudes politiques sont certaines, malgré la douce berceuse distillée par certains dirigeants qui veulent mettre en avant une 'reprise'.
Nous sommes en période de conflits larvés ou l'enjeu est géopolitique axé sur le Moyen Orient. La guerre des oléoducs est lancée !

Que B.M permette de faire des tests à coût nul  c'est indéniable,  mais tant qu'il s'agit de 'monnaie fictive' le côté émotionnel qui guide les engagements n'existe pas. Tant que l'on considère les pertes (ici) comme peanuts on n'a pas à gérer son stress et, il faut en convenir, on perd la notion didactique et bénéfique du paper trading !!

A mon avis, quand on travaille en réel, et même si on est plus attiré par le trading directionnel, on ne peut partir sans objectif et en l'absence d'une gestion drastique.

Quant à prendre du recul c'est votre point de vue.
De mon côté je sais que les périodes de retournements sont très enrichissantes émotionnellement et captivantes à gérer.
Le principe même des marchés financiers c'est de pouvoir agir aussi bien en trend haussier qu'en trend baissier.
L'essayer est un excellent exercice !

Bon week end

    wheelchair

Hors ligne

 

#7 29-05-18 14:08:16

Re: Krach Boursier

PRADES 999

Bonjour,

Je pense que vous avez bien fait de relancer le sujet, même si, à mon avis, un retournement puissant n'est pas, encore, d'actualité.

Les bancaires sont en repli depuis debut mai : on se retrouve sur le support de février 2017 (pour GLE).
Nous étions convenus de surveiller le DJI et l'un de ses supports (24000) ceci reste d'actualité.

A suivre ......


    wheelchair

Hors ligne

 

#8 30-05-18 22:26:55

Re: Krach Boursier

Bonsoir chers collègues,
Demain le CAC va faire un rebond technique parce que aujourd’hui DJ a fait 300 points en vert.

Hors ligne

 

#9 31-05-18 14:34:11

Re: Krach Boursier

Bonjour.
Permettez moi de donner un avis.J'essaie de gérer ce portefeuille virtuel avec le plus de soins possible et de réalisme,et du coup,d'expérimenter des stratégies.Merci B.M.Cela reste très compliqué.Mes piètres résultats en attestent.

Mon intervention uniquement pour ajouter une pierre à l'édifice des réflexions. En dehors de toutes les analyses géo-politiques,économiques,sociales,techniques,sectorielles,qui toutes sont pertinentes,mon cheval de bataille reste quand même l'influence croissante et majeure de ce que j'appelle les "effets d'annonce" distillés allègrement par les médias spécialisés,les cabinets d'analystes et autres Fonds géants.

Sans sombrer dans la théorie du complot,ces quelques centaines de personnes,peut être même pas deux ou trois mille dans le monde,sont capables de faire évoluer une situation donnée positivement ou négativement sans que les entreprises concernées n'aient eu le temps d'anticiper ou de préparer l'impact de ces annonces.   

Je ne fais pas partie des gens qui pensent qu'un chef d'entreprise gère sa boite en fonction de son cours boursier,ou en tout cas pas prioritairement.Ces annonces médiatiques peuvent être ravageuses.Et j'en tiens de plus en plus compte dans mes approches du marché.   

Bons investissements à tous.

Popa

Hors ligne

 

#10 02-06-18 23:47:25

Re: Krach Boursier

Pfffffff.........

Discuter sur les krachs à venir  ou l'évolution des marchés ne sert à rien. Plein de gens intelligents le font toute la journée et il se passe toujours la même chose : ils se trompent tous le temps. Les raisonnements sont souvent brillants, les connaissances économiques impressionnantes, mais cela revient finalement toujours à la même chose : prédire l'avenir. Et cela personne ne sait le faire....

Donc la seule solution pour avancer est de se focaliser sur les sociétés en elles même : la qualité de leurs business et de leurs dirigeants, leurs capacité à améliorer leurs résultats et leurs ratios de valorisation (par rapport à leurs concurrents d'une part et à leurs moyenne historique d'autre part)

La seule concession macro que l'on peut faire, à mon sens, est de faire monter un peu les liquidités de ses portefeuilles quand on estime que le PER de Schiller s'approche de ses plus hauts. Un peu la technique utilisée par Amiral Gestion dans son portefeuille Sextant Grand Large.

Bien à vous

Bernard Hinault

Dernière modification par Hinault (02-06-18 23:48:19)

Hors ligne

 

#11 03-06-18 09:15:02

Re: Krach Boursier

D'accord avec la totailité du post d'Hinault... seule nuance: il arrive qu'un expert ne se trompe pas et prédise en effet un krach quelques semaines à l'avance... soit qu'il l'annonçait sans cesse des années durant, et forcément un jour ou l'autre ça arrive... soit qu'il a juste de la chance en vendant en masse peu avant le krach et en le faisant savoir... dès lors ce sont des gourous courtisés par les médias pour le reste de leur vie... mais le soucis est qu'ensuite je n'en ai jamais vu un re-prédire un krach avec justesse... ou juste faire fortune ce qui devrait pourtant être facile si on sait prédire l'évolution des marchés sans trop se tromper.

N.

Hors ligne

 

#12 23-06-18 01:07:05

Re: Krach Boursier

Bonsoir,

Je me souviens avoir lu, sur les forums B.M, sur les forums de Boursorama, et sur d'autres sites, le même genre de commentaires optimistes, voire dithyrambique, en 2007….quelques semaines  avant  la crise des subprimes !

Rappelez-vous Messieurs ce qu'ont été, en 2008, vos portefeuilles Boursematch …..… moi je m'en souviens.
Ceux qui s’en sont le mieux sorti sont ceux qui ont collé rapidement au marché en se mettant en vad. Les suiveurs de tendance ancrés dans leur conviction de ‘garder’  ont enregistré des moins values souvent  catastrophiques.
Si l’on prend l’exemple des traders qui ont essayé de prévoir l’avenir (et non de le prédire) des opérateurs comme Ray DALIO, gérant de BRIDGEMATER ou John PAULSON on constate qu’ils ont été les contreparties gagnantes des grands perdants.
Comme quoi tout le monde ne se trompent pas systématiquement.

Libre à vous de considérer qu’il ne sert à rien de discuter sur l’évolution des marchés.
C’est votre droit. Pas ma façon de penser.

Mes propos, cités dans cette file, sans entrer dans un schéma défaitiste, ont été axés sur le fait que la Bourse a toujours connu des mouvements erratiques et des krachs…..et en connaîtra encore.

Les  faits sont là et certains semblent vouloir, dans l'euphorie des résultats en suivi de tendance, oublier le principe même des variations de marchés.

Il ne s'agit pas de vouloir jouer aux analystes experts, -qui se trompent une fois sur deux- (il est connu que l’on peut être un bon analyste et un mauvais trader) ni de jouer à la Pythie, mais de rester réaliste en regardant les graphiques sur des U.T (unités de temps) mensuel et ce sur une période de 20 ans.

Il est vrai que la métaphore du sextant est, dans ce cas, parfaitement choisi ……sachant que la navigation hauturière est convertie à la pratique systématique des nouveaux instruments. 
Le sextant est, dans la brume, totalement inadapté.
Et la brume est une constante en matière de Bourse !

Il s’agit, tout simplement, de ne pas oublier l’expérience acquise pendant ces périodes de retournements afin d’éviter de commettre des erreurs dévastatrices……que beaucoup d’adeptes du trading directionnel ont supportées.

Que remarque-t-on ?
Prenons les extrêmes du  CAC40 :
-    En 1995 le cours est dans la zone des 1700 (équivalence)
-    En 2000 zone 6950  variation + 400 %
-    En 2003 zone 2400  variation  - 290 %
-    En 2007 zone 6170  variation + 257 %
-    En 2009 zone 2400  variation – 257 %
-    En 2015 zone 5200  variation + 216 %
-    En 2017 zone 3950  variation  - 131 %
-    En 2018 zone 5600  variation + 141 %

C’est assez éloquent !

Cette analyse succincte et uniquement basée  sur des graphiques va se répéter, avec plus ou moins d’amplitudes, sur toutes les cotations y compris sur celles de Sociétés phares …...parfaitement gérées.

Maintenant si vous pensez que les cours ont durant ces deux décennies eues une stabilité constante c'est votre droit.

Prédire les cours et vouloir donner les cotations exactes qui seront celles d’un indice à la fin du mois, dans un trimestre ou à la fin de l’année me semblent plus d’écouler des arts divinatoires que d’une étude de tendance découlant de phénomènes géopolitiques. Mais essayer de prévoir l'évolution du marché en fonction d'éléments connus d'analyses techniques me semblent être basique et indispensable. Chacun reste libre de le concevoir ou pas.

A votre propos que je reprends :
« de se focaliser sur les sociétés en elles même : la qualité de leurs business et de leurs dirigeants, leurs capacité à améliorer leurs résultats et leurs ratios de valorisation (par rapport à leurs concurrents d'une part et à leurs moyenne historique d'autre part)"
J’aurais rajouté, pour le nuancer,  « dans des situations d’embellies ».

Il reste à dire qu’en dehors de la situation apparente il y a celle que nous découvront après coup, comme ENROM qui présentait les garanties que vous avez énoncées.

Juste pour mémoire (enfin si vous étiez opérateur sur le marché à l’époque) je citerais le cas ALCATEL (cas d’école) qui a dévissé de 97 euros (sept 2000) à 2,05 (oct 2002).
Société de renom, à l’époque, qui présentait toutes les garanties que vous préconisez.
C’étaient l’époque ou de grands experts conseillaient des moyennes à la baisse.  Résultats désastreux et faillites de beaucoup d’opérateurs.
Certains analystes se fiant  à l'étude des graphiques avaient pressentis cette chute.

Maintenant chacun a le droit de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein et de gérer son vrai patrimoine comme il lui convient. 

Cordialement.

wheelchair

Dernière modification par argent (23-06-18 06:38:01)

Hors ligne

 

#13 24-06-18 10:15:18

Re: Krach Boursier

Toi t'es le genre de mec qui doit liquider son portif au plus bas des conso significatives qui ont lieu tous les 6 mois, persuadé à chaque fois que c'était le Grand Soir.

Dernière modification par nicolax (24-06-18 10:22:40)

Hors ligne

 

#14 25-06-18 09:20:38

Re: Krach Boursier

nicolax a écrit:

Toi t'es le genre de mec qui doit liquider son portif au plus bas des conso significatives qui ont lieu tous les 6 mois, persuadé à chaque fois que c'était le Grand Soir.

clown

Tu dois avoir la science infuse pour savoir ce que je fais dans ma gestion. !

wheelchair

Hors ligne

 

#15 01-07-18 12:46:25

Re: Krach Boursier

Bonjour,

Juste une mise au point :

Quand j’ai  ouvert cette file il n’était pas question d’entamer une polémique entre ceux qui choisissaient un trading directionnel (suivi de tendance, style investisseurs) et ceux qui tradaient au réel et au quotidien.

Chacun a sa façon de gérer son patrimoine boursier et, en principe, sauf mésaventure et/ou inconséquence peut en être satisfait.
J’ai simplement voulu faire apparaître que les mouvements boursiers n’étaient pas inscrits dans le marbre.

Vous en conviendrez il n’existe pas, au réel, (je précise toujours réel pour respecter le distinguo avec le paper trading)  de remède miracle. Ce qui est valable aujourd’hui devient obsolète demain.

J’ai pris comme point d’ancrage un article paru dans la presse financière, en février 18, et qui en résumé décrivait des positions shorts qui venaient d’être prises en ces termes :
………………….
Le célèbre hedge fund américain Bridgewater a augmenté sensiblement ses positions vendeuses sur les plus grandes sociétés françaises cotées à la Bourse de Paris.
Dirigé par le gourou Ray Dalio, le plus gros hedge fund américain, Bridgewater Associates, gère près de 160 milliards de dollars d'encours.
Le fonds a pris des positions «vendeuses nettes» (sans détenir les titres) sur des actions européennes pour près de 14 milliards de dollars, quadruplant ses «shorts» en moins de deux semaines.
Ses ventes à découvert dépasseraient 4,5 milliards de dollars sur les actions françaises, 7,3 milliards sur les actions allemandes, 1,7 milliard sur les actions espagnoles, etc. L'objectif du fonds est de racheter ensuite les actions vendues quand les cours ont baissé, pour empocher la différence.
Des positions vendeuses sur les plus grands noms de la cote
Ainsi, le fonds détenait le 12 février une position «vendeuse nette» sur de nombreuses entreprises du CAC 40, correspondant à 0,56% du capital d'Orange, 0,65% de BNP Paribas, 0,53% d'Engie, 0,56% de Vivendi, 0,67% de Vinci, 0,71% de Saint Gobain, 0,66% de Schneider Electric, 0,67% de Danone, 0,64% de Sanofi.
Le 13 février, Bridgewater Associates affichait une position vendeuse égale à 0,69% du capital d'Air Liquide, 0,69% de Société Générale, 0,69% de Total, 0,69% d'Essilor.
………………...
Ce qui peut inquiéter sont les conséquences que peuvent avoir ces prises de positions en cas de rush baissier. C’est tout.


Chacun a une opinion personnelle et agit en conséquence.

Quant aux remarques désobligeantes je les laisserai là où elles ont pris naissance : la poubelle !

Bons trades

Guy

Hors ligne

 

#16 23-10-18 13:03:53

Re: Krach Boursier

je cherchais un fil de discussion déjà créé pour y glisser cet article, et je pense que sa place est ici...

En général, Sputnik est à prendre avec beaucoup de réserves : c'est un média internet Russe (l'autre est RT, pour Russia Today), et le moins que l'on puisse dire est que beaucoup de leurs articles sont "orientés" et le mot est faible... Surtout quand ça parle de politique étrangère, de conflits, etc...

Mais là, le sujet abordé est différent, ça dresse un constat de l'économie mondiale en cette fin 2018, et pour une fois, il n'y a pas grand chose "à jeter" dans cet article de Sputnik...

Malheureusement pour tout le monde, et pour les investisseurs boursiers en particulier :-)

https://fr.sputniknews.com/internationa … e-risques/

Hors ligne

 

#17 24-10-18 22:06:06

Re: Krach Boursier

La petite consolidation est au stade de demi-Krach. A la clôture du jour on approche les – 11% depuis le 27 septembre.
Depuis le 22 mai avec les 14.608,69 pts du dernier plus haut historique du CAC40 GR, cet indice est à 12.994,10 pts soit une baisse de 11,05%.
Il ne faut pas compter sur des commentateurs avisés pour vous indiquer que fin septembre cet indice Total Return était à l’approche de son plus haut. Ils sont braqués sur les indices US avec leurs GAFAM. Mais à cette heure à l’approche des -5% sur le NASDAQ100, la curée tourne au vinaigre !

https://fr.investing.com/indices/indices-cfd

Dernière modification par Jamestracker (24-10-18 22:10:35)

Hors ligne

 

#18 29-10-18 10:09:05

Re: Krach Boursier

Krach technique ce matin à Paris...
Pas de cotations pour le moment, panne générale sur les ordinateurs de cotations de la Bourse de Paris...

Mais quand tout sera réparé, attention au décollage... :-)))
Avec l'échec de Merkel à la dernière élection allemande, et le succès de Bolsonaro au Brésil, les indices boursiers vont réagir...

La question est de savoir dans quel sens ils vont bouger, mais j'ai déjà ma petite idée là-dessus... :-(

Hors ligne

 

#19 20-11-18 08:41:47

Re: Krach Boursier

Oups 44 - rang 444 - gain 4 places... ça ne s'invente pas !!! Aujourd'hui, je vais tout miser sur le 4 !!!  :-)))))

Dernière modification par OUPS44 (20-11-18 09:01:20)

Hors ligne

 

Pied de page du Forum