Simulation de bourse

Connexion espace membre

Pas encore membre ? Actuellement 204 traders connectés. Qui est en ligne ?




Vous n'êtes pas connecté.

#1 01-04-17 06:11:14

Etude de compte

En cette période des comptes financiers je me suis égaré d’aller consulter celui de l’Assemblée nationale.
Vous me diriez en cette période, rien que de plus normal comme on nous promet des restrictions budgétaires dans la fonction publique.

Ci-dessous l’adresse officielle :

http://www2.assemblee-nationale.fr/deco … -nationale

Et en bas à droite : Documents budgétaires – Mission ‘Pouvoirs publics’ 2016
http://www.performance-publique.budget. … LMSNPB.htm

Après un survol rapide de la récapitulation des crédits par dotation et titre nous avons un total pour la mission dont : Dotations des pouvoirs : pour près d’1 milliard ¤

Dont :
100 millions pour la présidence de la république
518 millions pour l’Assemblée nationale
324 millions pour le Sénat
Et une 50ène de millions pour diverses dotations et dépenses, où l’on trouve le Conseil constitutionnel (des Sages). En quelque sorte, on a ici la récompense de nos anciens présidents de la république.

Un peu surpris par l’ampleur des comptes, j’ai poursuivi mes investigations en considérant qu’ici nous n’avons pas les préfets, les conseils généraux et régionaux, les communautés de commune, les communes et autres structures nationales.
Je suppose également que la rémunération des ministres, des secrétaire d’Etats et autres frais doivent être comptabilisés à la charge de chaque ministère.
Au final nous avons également les élus des instances Européennes qui sont également financées par quelques impôts.
En somme je n'ose pas imaginer l’ampleur des ardoises.


En premier lieu le Nombre :
Avec notre Président nous avons 577 Députés, 348 Sénateurs et une dizaine de Sages au Conseil constitutionnel. Dans ces comptes ils ont pris la précaution de ne pas dépasser les 1 000.

Mais ce seuil est largement franchi si l’on ajoute à cet inventaire les ministres, les secrétaires d’Etat et autres représentants de l’état : les 250 préfets et 450 sous-préfets.
Cette fois-ci nous sommes plus proche des 2 000 d’autant plus si nous recensons les conseillers départementaux.
Allez à y être, élargissons le recensement dans les structures territoriales sans oublier les 74 Députés Européens français.
On nous prédit une réduction des fonctionnaires par contre rien sur le nombre de nos politiques.               


Maintenant voyons les Rémunérations :
Le plus simple est de vous donner cette adresse :

http://www.journaldunet.com/patrimoine/ … -des-elus/


Puis la Retraite :

Officiellement un ancien Président de la république est doté de 6 000¤ Mensuel Brut dans les faits on les retrouve au Conseil constitutionnel avec un petit surplus de 12 000¤.

Le budget de l’Etat pour les anciens présidents s’élève à 10,3 millions.
Sont-ils comptés dans le rapport ci-dessus ?

En est-il de même des 52 millions pour la part pris en charge par l’Etat de la retraite des seuls députés ?


On ne nous dit pas tout !

La retraite mensuel moyenne d’un Sénateur est de 4 400¤ et celle d’un Député de 2 700¤.
Si ces montants peuvent paraître maigrelette elles sont toutefois cumulables avec celles d’autres mandats   

Vous trouverez ici les salaires de nos stars politiques

http://www.pausepeople.com/salaires-imp … rancaises/


En résumé d’un côté on nous promet de nous réduire en chaire (esclavage) de la finance et de l’autre on veut dilapider l’économie.
En clair il faut bien respecter les doctrines politiciennes.

Mais tous préservent bien leur paradis politique.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum